33 Révolutions par minute

Section image

Un fragment d’une seconde de chaque 33 tours de la collection de disques vinyles des artistes est extrait et enregistré. La totalité des sons constitue une installation sonore d’environ 20 minutes. Chaque style musical est catégorisé en sections qui forment une «plage» diffusée sur haut-parleur, avec autant de haut-parleurs que de styles. Il s’agit de créer un environnement sonore dans l’espace. Chaque extraits est sélectionné de façon aléatoire, le montage est alors supprimé permettant ainsi d’envisager des variations presque infinies d’écoutes. Pour éviter une conflagration sonore, des «blancs» sonores de durées variables sont introduit sur chaque plage comme respirations.

Les plages suivantes sont extraites de l’installation sonore.